Soirée précédente Soirée suivante

Michel Portal Quartet

Michel Portal Quartet

Convier Michel Portal à un festival rendant hommage aux « soufflants », avec de surcroît en arrière-plan la figure et la personnalité de Guy Lafitte, il fallait y penser !

Et pourtant.... N'incarne-t-il pas, à sa manière, l'une des plus constantes passions du souffle qui soit ? Poly-instrumentiste, il l'est assurément (sax alto, soprano, clarinette, clarinette basse, etc.), par avidité des possibles ; il a aussi, comme l'on dit, « fait le métier » au début des années soixante ; l'exigence du souffle, il connaît puisqu'il est, depuis des décennies, un concertiste classique mondialement reconnu sur un instrument, la clarinette, qui requiert - tous les pros vous le diront - une discipline et une pratique autrement plus rigoureuses que le saxophone. Bien plus, cette exigence, indissociable de la fragilité du chant, il l'a transposée sur le bandonéon, instrument au coeur des musiques populaires, au coeur de la plainte, du tragique, de la nostalgie.

Et s'il faut parler d'un souffle, c'est peut-être du souffle de la vie, de ce souffle intérieur qui pousse Michel Portal vers l'ailleurs, ce qui n'est pas encore connu, codifié, rigidifié, ce qui vivifie l'imaginaire dans son expression la plus imprévue, déjantée ou non, là n'est pas le débat.

C'est Piazzola, c'est Minneapolis, c'est Miles, ce sont surtout ces compagnonnages avec d'autres mercenaires aussi forcenés que raffinés du nomadisme musical au sens le plus noble de ce terme : Galliano, Romano, Texier, Swallow, Marcus Stockhausen, Bojan Zulfikarpasic qu'il retrouve ce soir au sein de son quartet. Le quartet, formule à la géométrie idéale pour l'échange des idées, pour la plongée vers l'au - delà des idées qu'on sait pouvoir partager. Car s'il est une certitude, c'est que Bojan Z, François Moutin et Marc Echampart, précisément parce qu'ils connaissent bien Michel Portal, lui refuseront ce qu'il entend d'abord se refuser à lui - même : le confort.

- Michel Portal saxophones
- Bojan «Z» Zulfikarpasic piano
- François Moutin contrebasse
- Eric Echampart batterie

Soirée précédente Soirée suivante