Soirée précédente Soirée suivante

Tom Harrell Quartet

Tom Harrell Quartet

Il y a quelque chose de fascinant dans le retour de Tom Harrell à la formule du quintet. Qu'on se souvienne.Au début des années 80, pour la majeure partie du public, sa participation au groupe de Phil Woods est une révélation: sur toutes les scènes européennes, pour interpréter une musique qui s'apprécie littéralement comme une rasade de swing puisant aux meilleures racines (le bop, Ellington, le répertoire des stylistes les plus exigeants), on voit s'avancer à petits pas, mal assuré, la tête sur la poitrine et les yeux dans l'ailleurs de la schizophrénie qui le frappe, un jeune trompettiste. Phrasé - presque - impeccable (ce sera bientôt le cas), ressources mélodiques intarissables, assurance dans la conduite du discours avec le concours d'une rythmique intraitable sous l'oil attentif et bienveillant du leader.

A n'en pas douter, on est là en présence d'un de ces très rares musiciens dont la plénitude expressive transcende les catégories stylistiques, loin des cousinages toujours promptement brandis pour relativiser la singularité créatrice, et dont le lyrisme se module et se déploie au plus près des émotions.

Quand il quitte Phil Woods, Tom Harrell explore en studio tous les formats: trio mémorable avec Philip Catherine et Heyn Van de Geyn ; quartet avec Jim Hall, quintet et sextet avec Joe Lovano mais bientôt ses projets prennent une dimension orchestrale beaucoup plus importante, avec ou sans cordes, qui mettent en valeur ses talents d'arrangeur; il est désormais un compositeur reconnu.

C'est riche de toutes ces expériences que Tom Harrell a décidé de reprendre le chemin harassant des tournées, à la tête d'un quintet composé de Jimmy Greene (ténor), Xavier Davis (piano), Ugonna Okegwo (contrebasse), Quincy Davis (batterie). Aujourd'hui, le trompettiste se retrouve dans les pas de Phil Woods et il lui faut à son tour affronter aussi bien le défi de la créativité que celui de la cohésion d'un groupe bien plus même, celui de cet indéfinissable charisme qui fait d'un orchestre un champ magnétique à nul autre pareil.

- Tom Harrell trompette
- Baptiste Trotignon piano
- Darry Hall contrebasse
- John Betsch batterie

Soirée précédente Soirée suivante