Soirée précédente Soirée suivante

Caratini Jazz Ensemble

Caratini Jazz Ensemble

"La force de Patrice Caratini - sa clairvoyance ? - est sans doute d'avoir toujours su trouver un juste point entre la tradition vivace du jazz et l'aventure créatrice à laquelle celui-ci aspire sans cesse.

Le répertoire, il connaît. On n'a pas été l'accompagnateur de Stéphane Grappelli (avec son complice, le guitariste Marc Fosset), de Johnny Griffin, de Tommy Flanagan, entre autres, sans en avoir le goût ni la maîtrise. L'aventure musicale, il en a été l'un des acteurs majeurs aux côtés de Martial Solal, Dominique Pifarély ou André Hodeir et au sein de ses propres formations dont le onztet Caratini /Fosset qui a durablement marqué la scène française.

Plus que tout autre, il sait que les deux pratiques peuvent se féconder. La musique qu'il présente à la tête d'un « quasi-big band » comprenant certaines des plus fortes individualités du jazz français illustre parfaitement cette ambition : parce que le jazz n'a rien à gagner à délaisser sa mémoire, parce qu'il aurait tout à perdre à se figer dans une tradition ou un formalisme stylistiques, quels qu'ils soient, Patrice Caratini nous plonge avec malice dans deux répertoires « fondateurs » de ce qu'aura été, à 25 ans d'intervalle, la modernité du jazz : celui d'Armstrong et de sa flamboyance, celui du nonet de Miles Davis et, indissociablement, d'une poignée de compositeurs-arrangeurs géniaux (Gil Evans, Gerry Mulligan, John Lewis).

On ne connaît pas beaucoup de musiciens aptes à respecter la « patte » armstrongienne tout en filtrant sa musique au tamis des évolutions qui ont suivi ; on n'en connaît pas beaucoup non plus qui interprètent « Birth of the Cool » avec autant de gourmandise pour ces mélodies dont la fraîcheur ne dissimule pas tout à fait la complexité mélodique et rythmique ; on n'en connaît pas qui soient capables de se livrer à ce double jeu avec autant de vérité . Une leçon d'intelligence et de feeling à méditer. "
S.Carini.

www.caratini.com

« Variations sur la musique de Louis Armstrong » et «Birth of the cool ».
Patrice Caratini contrebasse et Direction
André Villeger, Matthieu Donarier, Rémi Sciuto saxophones
Claude Egéa, Pierre Drevet trompette et bugle
Patrice Petitdidier cor
Denis Leloup trombone
François Thuillier tuba
David Chevallier guitare-banjo
Alain Jean-Marie piano
Thomas Grimmonprez batterie

 

Soirée précédente Soirée suivante