Soirée précédente Soirée suivante

Enrico Rava Quintet

Enrico Rava Quintet

Le jazz italien semble receler un inépuisable réservoir de talents : jeunes loups audacieux, révélations intimistes et singulières, talents confirmés qui n'arrêtent pas de s'épanouir et de redéployer leur univers. Enrico Rava en sait quelque chose, lui qui propulsa sur le devant de la scène le regretté saxophoniste alto Massimo Urbani ou le contrebassiste Furio di Castri, entre autres.

Le quintet d'Enrico Rava séduit pour plusieurs raisons : certes parce qu'il mêle les générations (n'oublions pas que la foisonnante carrière du leader a commencé dans les années soixante notamment aux côtés du saxophoniste Gato Barbieri !) mais aussi parce qu'il repose sur une association trompette / trombone - le remarquable et prometteur Gianluca Petrella - qui n'est pas si fréquente (même si Clak Terry et Bob Brookmeyer, par exemple, en avaient en leur temps exploré de fort convaincante manière les possibilités), et qu'il bénéficie d'une assise et d'une cohésion remarquables en la personne d'Andrea Pozza au piano, de Rosario Bonaccorso à la contrebasse et de Roberto Gatto à la batterie, autant dire ce qui se fait de mieux en matière de section rythmique de l'autre côté des Alpes !

Last but not least, on n'oubliera pas bien entendu le lyrisme élégantissime du leader.

Bien des auditeurs trouvent la musique que joue aujourd'hui Enrico Rava plus accessible, plus « lisible » que celle, plus aventureuse, qu'il délivrait dans les années soixante-dix aux côtés des Roswell Rudd, Mike Mantler, John Abercrombie… De manière moins injuste, on ne peut s'empêcher de penser que la sonorité qui est la sienne désormais, ce sens si particulier de la durée - d'une certaine dilatation - et de la forme dont il fait preuve sont l'écume d'une sédimentation d'expériences incroyablement riches, que le trompettiste a patiemment et secrètement filtrées. On vous laisse juge… "
Stéphane Carini.

www.enricorava.com

Enrico Rava trompette
Gianluca Petrella trombone
Andréa Pozza piano
Rosario Bonaccorso contrebasse
Emmanuele Maniscalco batterie

Soirée précédente Soirée suivante