Soirée précédente Soirée suivante

Jacques Schwarz-Bart : Haitian Jazz Roots

Jacques Schwarz-Bart : Haitian Jazz Roots

Digne rejeton de deux figures de la culture antillaise – les écrivains André et Simone Schwarz-Bart – Jacques s’est tourné vers le jazz sans jamais oublier ses racines : en témoignent deux albums, "Soné Ka-La" (2006) et "Abyss" (2008), où il revisitait l’héritage des tambours gwoka de sa Guadeloupe natale. Avec son nouvel album, le charismatique saxophoniste prolonge cette expérience en s’intéressant cette fois aux chants et rythmes vaudous d’Haïti, auxquels il a été initié dès son plus jeune âge : une musique brute, authentique, mystique, qui s’adresse autant au corps qu’à l’âme, comme le font d’ailleurs les autres traditions afro-américaines : « Historiquement, le jazz est créole. C’est la création de gens originaires d’Afrique, déportés, mis en esclavage, qui ont mélangé ces racines perdues, fantasmées, avec des éléments épars des cultures majoritaires auxquelles ils étaient confrontés. (…) Mes projets ont pour ambition de souligner ces cousinages. » On pourra s’en convaincre sur la scène du Théâtre de verdure, avec la prestation d’un septette ébouriffant constitué de musiciens haïtiens, guadeloupéens et métropolitains, pour une soirée de clôture placée sous le signe de la danse et de la transe.

Jacques Schwarz-Bart saxophone ténor,
Moolight Benjamin chant & danse,
Gregory Privat piano,
Julien Alour bugle,
Claude Saturne tambours Haïtiens,
Stéphane Kerecki contrebasse,
Arnaud Dolmen batterie

Soirée précédente Soirée suivante